Il est en cinquième. Ses parents ont demandé un rendez vous pour un bilan. Il a été suivi depuis le CE1 par deux consoeurs différentes qu'il ne se cache pas d'avoir détesté. L'an dernier il a tellement saturé et pompé l'air de son orthophoniste que la prise en charge a été stoppée. Mais maintenant il faut un PAI, alors hop, petit tour chez une troisième orthophoniste.

Sur le coup, je n'apprécie pas trop ce nomadisme et l'attitude du jeune homme n'augure rien de bon. Alors j'explique au papa que, ce bilan, je vais le faire mais que la prise en charge ne suivra pas automatiquement étant donné le peu de motivation du sujet. Je n'ai vraiment pas envie de me lancer dans un bras de fer et d'obliger un patient à suivre une rééducation contre son gré. De toutes façons, c'est le meilleur chemin pour l'échec.

Bilan fait, je revois tout le monde pour la restitution, mais avant je dis aux parents que je prends la bête toute seule pour lui faire passer un dernier item. En fait, j'explique d'abord le bilan à mon ado récalcitrant.

Le bilan est loin d'être catastrophique. Il avait été diagnostiqué dyslexique et les résultats montrent que les soucis sont bien compensés. Il reste des bricoles, mais pas de quoi se trimballer une étiquette à vie. Par contre l'orthographe......Et là je lui dis;

- Dis donc toi, tu es dyslexique comme moi je suis Miss Monde. En fait j'ai l'impression que tu as parfaitement intégré le côté "pratique" de la dyslexie.

Et là, son oeil s'éclaire, il prend un air conspirateur et me dit;

- Aïe !! Je suis démasqué. En fait c'est juste une couverture.

On a parlé de tous les avantages de cette couverture mais aussi de tous les inconvénients. Je lui ai proposé de garder sa couverture le temps de quelques séances histoire de travailler un peu sur l'écrit et le temps qu'il choisisse par quoi il va remplacer l'étiquette de dyslexique qu'on lui a collée.

Il a dit OK et m'a même précisé qu'il pourrait venir vendredi car si le collège fait le pont lui ne part pas et son père pourra l'accompagner.

S'il reste dans ces dispositions je sens que je vais me régaler. Mais j'ai aussi intérêt à être bonne. Il est intelligent, futé, exigeant et il ne me passera rien.

Affaire à suivre.